Facebook

DIY de février – L’attrape-rêve en fleurs séchées

By on 26 fév, 2014 in Chroniques Florales, Do It Yourself, Le Blog | 2 comments

Imaginez revenir d’un long voyage, sur un navire tracté par le vent, de ceux qui grincent la nuit quand la houle les balancent. C’est une après-midi humide, une pluie fine et impitoyable, vous force à rester à l’abris dans votre cabine. Alors pour tromper le temps, vous vous mettez à rassemblez quelques menus objets, brindilles trouvées ici ou là, fleurs séchées par tant de jours en mer, un peu de fil de votre nécessaire…

Et vous confectionnez un attrape-rêve. Cet objet auquel les indiens prêtent le pouvoir d’emprisonner les cauchemars pour ne laisser que les rêves habiter vos nuits… afin rêver encore et encore de ce Nouveau Monde, où tout reste à découvrir.

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 10

Les fleurs séchées

Souvent perçues comme vieillottes, nid à poussière ou encore fleurs de cimetière, les fleurs séchées ne sont pas pour le moins intéressantes. Durables, variées, versatiles et gratuites (il suffit de sécher vos bouquets!), elles permettent de réaliser des compositions qui vont bien au-delà des traditionnels pot-pourris et bouquets ronds de nos grand-mères.
Il est vrai que le concept de la fleur séchée n’est pas jeune. Au Moyen-Age déjà on faisait sécher fleurs et herbes aromatiques pour constituer des pots pourris aux fragrances puissantes destinés à embellir le paysage olfactif des châteaux souvent un tantinet rance… voire carrément nauséabond.
Si l’utilisation est aujourd’hui plus décorative, la technique de séchage est toujours la même. Que vous séchiez des fleurs à pétales, des graminées ou des herbes, suspendez vos végétaux par petites bottes, tête à l’envers, dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. Après quelques jours de séchage, les fleurs sont prêtes à l’emploi.
Alors, il n’y a plus de limites à votre créativité. Toutes les techniques sont possible: bouqueter, coller, suspendre, tresser, empiler, peindre… Les fleurs séchées apportent une note colorée, toujours variée et doucement onirique à vos objets fait main, comme à cet attrape-rêve à offrir ou à garder jalousement, pour un sommeil paisible et fleuri.

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 01

Le matériel

– Roses et pavots séchés
– Plumes de marabout
– Branche de clématite
– Branche de sapin
– Fil à coudre coloré

Les étapes

1. Tous les éléments de cet attrape-rêve peuvent se trouver au jardin ou lors d’une balade en forêt. Si vous ne trouvez pas de plumes en chemin, vous pourrez vous en procurer dans un magasin de loisir-créatifs par exemple.
2. Retirez les épines de la branche de sapin puis réalisez un cercle avec la branche de clématite et, fixez-y la petite branche de sapin avec le fil à coudre. Au besoin, recoupez la branche de sapin pour qu’elle ne dépasse pas du cercle.
3. Assemblez les plumes et les fleurs séchées par petits bouquets et nouez les avec du fil à coudre.
4. Suspendez les petits bouquets et plumes sur la partie inférieure du cercle et installez l’attrape-rêve au dessus de votre lit…

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 02

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 03

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 04

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 07

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 05

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 06

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 08

floresie_DIY_fevrier_dreamcatcher - 09

« Bouquet du mois » paru dans l’édition de Terre&Nature du 20 Février 2014.
© Photos Florésie 2014. Tout droit réservé.

Share
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Petitgris

    26/02/2014

    Post a Reply

    Je suis toujours aussi admirative devant tes créations ! J’avais ramené un attrape-rêve de chez les indiens Navarro dans l’Ouest américain. La légende qui s’y rattache m’avait séduite ! :) Le tien doit avoir le parfum en plus, très important cela ! :) Bonne soirée Bises

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *